Dis papa, c’est quoi cette pelote de laine ?

La semaine passée j’ai été prévenue que les moutons du Rouge Cloître (à Auderghem, près de chez moi, ndlr.) allaient recevoir leur petite coupe annuelle. Comme l’équipe de Cheval et Forêt est vraiment sympa, ils n’ont pas fait de manière quand j’ai demandé pour assister à la tonte.

D’abord, le tour des moutons : il s’agit de Roux Ardennais. L’équipe possède six brebis, les deux plus vieilles étant les mamans des quatre petites (si j’ai bien compris). C’est une race typiquement belge, mais d’autres personnes en parlent mieux que moi, ici par exemple.

Ensuite, d’après ce que j’en ai vu, tondre un mouton demande de la force, de la technique et de la patience. Les brebis n’étaient pas spécialement enthousiastes (un peu comme moi quand je vais chez le coiffeur en fait) à l’idée de passer sous la tondeuse, bien qu’elles en avaient sérieusement besoin.

Cela a finalement pris l’après-midi pour les tondre toutes, mais c’était assez intéressant.

Au final six toisons d’environ 2,5 – 3 kg, j’ai en récupéré trois, qui vont aller en traitement chez Animalaine afin de produire des pelotes de fil à crocheter, car ces brebis ne produisent pas de fils à porter à même la peau (ah ma bonne dame, si seulement) en effet, elle n’est pas assez douce, par contre pour des accessoires ou du rembourrage elle est parfaite. Pour moi, il n’y a pas photo : une laine 100 % laine vierge c’est bisounours sur mon coeur et tripoter une laine avec de l’acrylique/du nylon/polyamide ça m’hérisse le poil (pour du vrai)… Enfin bref, je vais normalement récupérer tout ça en septembre.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de Cheval et Forêt afin de découvrir leur quatre pôles d’activités qui mettent le cheval au centre de tout, ainsi que sur le site laines.be, initiative wallonne, pour découvrir le monde de la laine et des races de moutons Belge.

Ci-dessous, quelques liens pour comprendre le monde de la laine en Belgique et ailleurs:
NGE, agence de développement territoriale en province du Luxembourg
I.W.T.O., rien de moins que l’agence internationale de la laine

Share this article

Soumettre un commentaire