Elle, elle dit « Karl »

Certain(e)s le savent peut-être déjà, mais j’ai repris des études en septembre. Je fais un Executive Master In Knitting Design/Maille (c’est génial, c’est super et les infos, c’est ici).

Et à part me faire des couettes et batailler avec ma machine à tricoter et mon thème, j’ai la chance de rencontrer des acteurs du monde de la Maille Design. La semaine passée c’est Chrystel Fischer qui a ouvert le bal avec un workshop autour du thème « Corps/volume ». Diplômée de la Cambre, Maille Designer pour un groupe espagnol (dont j’ai oublié le nom) puis pour la marque « Karl Lagerfeld », elle travaille désormais avec la maison Ullens, de la maille haut de gamme Belge.

Et donc, oui, quand elle en parle, elle dit « Karl ».

Mais le sujet n’est pas là. Dans le cadre de ce workshop, il nous a été demandé de réaliser un accessoire à placer autour du cou (cape, étole, etc) qui exploite les techniques acquises au cours des deux premiers mois de notre formation et qui si possible est en rapport avec notre thème de recherche (mouais). Bon, dis comme ça, une cape ça casse pas trois pattes à un canard mais l’exercice est plus balaise qu’il n’y paraît et ce n’est pas mes collègues qui diront le contraire.

13

11

9

Toujours dans le cadre de mes études, nous avons été à Anvers visiter une galerie et le MoMu, tout ça dans le cadre de la Wool week. Aaaah ! le MoMu, j’adore ce musée ! J’avais déjà eue le plaisir de m’y rendre dans le cadre de la rétrospective des 180 ans de la maison Delvaux et cette fois-ci c’était une exposition sur l’école d’Anvers. Bref, si tu vas à Anvers, va au MoMu!

19

13

 

2

« La mode n’est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral» et ça, c’est Karl qui le dit.

Share this article

Soumettre un commentaire