Voir Paris et mourir

Une petite pause blog dont je m’excuse pour cause de manque de temps. Je n’avais pas complètement posé mes aiguilles mais mes petits canards ont demandé plus d’attention que d’habitude : Hector s’est offert un sourire tout beau tout neuf en résine et Léopold a enchaîné les cabrioles dans l’escalier ou dans le salon ou … n’importe où en fait…

Pour remonter le moral du nid, j’ai enfin mis au point les gaufres PAR-FAI-TES, je pense que feu mémé Doucet aurait été fière de moi (ce qui n’est pas peu dire). A pâte 4/4, levée ou aux morceaux de sucre, la réussite vient finalement du livre de Candice Kother « Candelicious » qui propose une pâte à la farine de sarrasin, au lait d’amande et au lait battu, ingrédients qui font défaut à mon armoire et qui ont été adaptés comme suit :

Savoir comme Candice :

  • 80 g de beurre fondu
  • 3 œufs
  • Huile de tournesol

Savoir comme moi :

  • 250 g de farine fermentante
  • 100 g de cassonade brune
  • 100 g de sucre roux
  • 300 ml de lait demi-écrémé
  • ½ paquet de poudre d’amande
  • 4 grosses cuillères à soupe de yaourt
  • 1 dose d’arôme de vanille

Savoir-faire :

  • Fouetter les œufs, le lait, le yaourt et la poudre d’amande.
  • Ajouter le beurre, les sucres, l’arôme et la farine.
  • Laisser reposer 30 minutes.
  • Cuire les gaufres en badigeonnant les plaques du gaufrier entre chaque cuisson.
  • Enjoy*.

Le nid a été bien gâté cette semaine puisque nous avons officiellement ouvert la saison des plats d’hiver hier avec une blanquette et des mellow cakes maison en dessert.

Ce jeudi, je prends congé. Je vais visiter le salon Création & savoir faire à Paris (d’où le titre). J’ai fait ma liste de « stands à visiter absolument » et de « trucs à rapporter absolument ». Papa d’amour et les héritiers vont donc vivre entre mecs pendant (au moins) 10h00 et je me demande si c’est une si bonne idée que ça… Pas grave, j’y vais avec ma pochette La Poule-style et sa mini-pochette assortie.

* Trucs et astuces : les gaufres sont top lorsqu’elles sortent du gaufrier, justes chaudes et moelleuses.

Share this article

Soumettre un commentaire